Développement de l'enfant dans sa famille et sa communauté

L’objectif de ce nouvel axe est de promouvoir le développement des capacités de l’enfant en prenant en compte le contexte familial et communautaire dans lequel il vit. La mise en œuvre de l’axe porte sur le développement de pratiques familiales efficaces et de pratiques partenariales reliées à l’enjeu de la personnalisation des services et soucieuses des effets produits.

À ce titre, l’axe se veut particulièrement attentif à trois déterminants de la santé et du développement des enfants qui peuvent jouer un rôle sur leur bien-être ou leur état de santé, soit l’appartenance ethnique, la pauvreté et la santé mentale des parents. Ces trois déterminants, singularisés dans le cadre du processus de coconstruction de la programmation scientifique 2014-2019, sont des éléments intégrés dans les divers projets de recherche de cet axe.

Trois volets prioritaires seront traités :

  • Attachement parent-enfant

Le but des travaux de ce sous-thème est d’améliorer le développement des enfants en privilégiant les relations familiales basées sur la sécurité, la stimulation, la sensibilité et la stabilité. L’approche favorisée est celle mettant en avant la capacité des parents et de leurs enfants à utiliser les ressources disponibles et ajustées à leurs besoins.

  • Intervention de groupe

Le but des travaux de ce sous-thème est de favoriser l’émergence de pratiques nouvelles ayant des effets positifs chez les personnes. Il est important que les gestionnaires et intervenants puissent construire une offre de service de groupe en complémentarité à une offre de services individuels. L’intervention en groupe peut s’adresser aux intervenants et aux gestionnaires.

  • Partenariat, services et pratiques intégrées

Le but des travaux de ce sous-thème est de documenter et de soutenir le développement des pratiques entre les professionnelles et les différents secteurs qui entourent les services offerts aux jeunes et aux familles en situation de vulnérabilité des établissements du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. L’objectif est d’agir en concertation avec divers partenaires, afin de créer une continuité et une complémentarité des interventions auprès des jeunes et des familles.

Responsables de l’axe Développement de l’enfant dans sa famille et sa communauté :

  • Emmanuelle Jasmin, professeure au Département de réadaptation, Université de Sherbrooke
  • Annie Lambert, professeure à l’École de travail social, Université de Sherbrooke

 

Liste des chercheurs de cet axe