Césarienne d'urgence à 40 semaines... Son petit cœur décélère... je ne l'entends pas pleurer, elle a de la difficulté à respirer.

Cinq heures plus tard, je vais enfin à sa rencontre en néonatalogie. J'ai 5 minutes top chrono aux 3 heures pour tenter l'allaitement. Son taux de glycémie est trop bas, elle est nourrie au lait « maternisé », gobelet et biberon pendant ses 50 premières heures de vie.

Ensuite, je l'ai avec moi! Je l'installe aux seins aux heures s'il le faut, vous verrez, ça va fonctionner! Jour 5 : montée de lait! Elle ne prend pas bien le sein, mais nous sommes toutes deux en apprentissage, ça viendra!

De retour à la maison, je visite toutes les semaines la conseillère en allaitement. On règle un problème et un autre apparaît. J'allaite depuis bientôt 3 mois et j'envie les mamans pour qui ça semble si facile.

Ma minie ne prend plus de poids depuis 4 semaines, ma production diminue. Vraiment pas de chance, je dois faire un deuil difficile, le deuil d'un moment si exceptionnel que personne d'autre ne peut partager avec toi.

À toi mon prochain... j'ai déjà si hâte de t'allaiter (jusqu'à tes 18 ans, sois en certain).


Retour