À vos casques, prêts… partez!

16 juillet 2015

Les blessures à la tête demeurent la première cause de décès chez les cyclistes

Le Québec compte plus de quatre millions de cyclistes. Un loisir apprécié mais qui appelle la prudence : en 2012, les blessures à la tête constituaient la première cause de décès chez les cyclistes. Elles sont les plus graves et causent 60 % des décès et 30 % des blessures graves chez ces derniers. 

L’efficacité du casque est bien démontrée. Pour le choisir, n’hésitez pas à recourir aux conseils d’un professionnel. Votre casque doit être approuvé par l’un des organismes suivants : CSA, CPSC ou ASTM. Ces sigles garantissent des normes de fabrication, de performance et de solidité.

Mais attention! Un casque de vélo a une durée de vie estimée entre 3 et 5 ans. Le soleil peut affecter les matériaux et le casque peut perdre sa solidité après avoir subi un choc, à la suite d’un accident. Soyez particulièrement attentif si vous achetez un casque de seconde main.

Pour être efficace, le casque doit être bien ajusté et stable. Veillez particulièrement à l’ajustement pour les enfants. À partir d’un an et jusqu'à cinq ou six ans, un enfant peut s’asseoir dans une remorque à vélo et le port du casque est recommandé. Portez-le pour chaque balade, et même pour de courts trajets. 

Voici quelques liens utiles pour en apprendre davantage sur le port du casque et la sécurité routière à vélo : 


Retour à la liste des actualités