Piscine résidentielle et jeunes enfants : prudence!

9 juillet 2015

Les 1 à 4 ans : un groupe à risque au Québec

Les noyades sont la 2e cause de décès accidentels, dans ce groupe d'âge. Le plus souvent, l'enfant est victime d'une chute dans l'eau. On le croyait dans la maison alors qu'il avait échappé à la surveillance de l'adulte. Dans 54 % des cas, les noyades se produisent dans une piscine résidentielle.

Pour favoriser une baignade sécuritaire

1. INACCESSIBILITÉ

  • Isoler la piscine en installant une clôture sur tous ses côtés.
  • Choisir une clôture que l'enfant ne peut pas franchir et sur laquelle il ne peut pas grimper.
  • S'assurer que la porte se ferme et se verrouille de façon automatique.

 2. SURVEILLANCE

  •  Lorsque l'enfant est autour ou dans la piscine un adulte APTE à lui porter secours est désigné pour assurer sa surveillance.

3. VIGILANCE

  • Mettre une veste de flottaison aux enfants ne sachant pas nager.
  • Enseigner les règles de sécurité à votre enfant.
  • Garder à portée de main le matériel de sécurité (téléphone, perche ou bouée).
  • Détenir une certification en réanimation cardio respiratoire.
  • Retirer jouets, ballons et matelas de la piscine à la fin de la baignade pour ne pas tenter les enfants.
  • Sortir collations et breuvages afin d'éviter de retourner à l'intérieur de la maison.

Retour à la liste des actualités